FoodLoire, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Ciblez vos actions > Les informations pays > Pays-Bas

Pays-Bas

Flux RSSImprimer la page

9è client de la France, 21è puissance mondiale

Importation 

La France est le 3è fournisseur de produits d’épicerie et gourmets des Pays-Bas. Les produits français étant plus chers que les produits néerlandais, sont considérés comme haut de gamme. Ainsi, pour se démarquer de l’offre locale, la France se positionne avec des produits plus qualitatifs et innovants.
Les produits alimentaires français bénéficient d’une image positive, inspirant confiance sur la  composition et le goût du produit. Néanmoins, ces derniers sont très souvent considérés comme démodés en raison de leurs packagings jugés trop traditionnels. Les Néerlandais vont davantage vers les emballages innovants, design et colorés.

Consommation

Les Néerlandais sont très friands de produits sucrés et de snacking, ce qui place le pays en 3è position parmi les pays européens en termes de consommation. En moyenne, un ménage néerlandais dépense 175 € par an en confiseries. 

Bien que disposant d’un pouvoir d’achat élevé, les consommateurs néerlandais accordent une grande importance au facteur prix. Néanmoins, ils sont prêts à dépenser davantage pour des produits innovants et qualitatifs.

Les aliments superfood, hautement nutritionnels, sont recherchés par les consommateurs. Ainsi, les mélanges de fruits secs et fruits à coques, les barres énergétiques avec des céréales et graines figurent parmi les produits présentant une croissance positive.

Environ 96% de la population mangent de la viande au moins une fois par semaine. Les dépenses en viande représentent 22 % des dépenses alimentaires des Néerlandais. Cette consommation tend à diminuer, avec l’évolution des habitudes alimentaires. La tendance actuelle est principalement axée sur les viandes issues d’un élevage durable et plus respectueux de l’animal. C’est pourquoi viandes biologiques qui sont détentrices du label de qualité néerlandais « Beter leven » (« une meilleure vie ») sont de plus en plus répandues dans les rayons.

Les Pays-Bas font partie des pays européens ayant une consommation d’alcool relativement modérée. La bière est principalement consommée, étant eux-mêmes un pays producteur ainsi que sur le vin. Un vrai mouvement se développe afin de réduire la consommation d’alcool. On parle maintenant d’une tendance « NoLo » (No alcohol or Low alcohol).

Distribution

Les Néerlandais font majoritairement leurs achats alimentaires en supermarchés. Environ 4 400 supermarchés et 1 300 supérettes aux Pays-Bas ce qui en fait le marché d’Europe occidentale avec le plus de supermarchés par habitant. Les acteurs de la Grande Distribution peuvent importer en direct mais beaucoup travaillent avec des importateurs et grossistes néerlandais concernant l’importation de produits étrangers.

Leurs achats de produits d’épicerie et gourmets se font généralement dans les supermarchés mais aussi dans certains magasins spécialisés tels que les épiceries fines, les chocolatiers mais également les boulangers-pâtissiers.

Le prix reste le premier argument de vente pour la GD. C’est pourquoi la notion des niveaux de gamme peut différer de celle en France. Un produit milieu de gamme en France peut alors être vu comme premium aux Pays-Bas. Il s’agit d’un élément à prendre en compte lors de vos négociations et de vos échanges.

Les épiceries fines souvent gérées par des adeptes de la gastronomie française. Ils sont également des cibles à privilégier. Celles-ci peuvent référencer des produits avec des prix plus avantageux dans la mesure où leurs clientèles disposent généralement de moyens plus importants.

Pour les marques jeunes et innovantes, il est intéressant de passer par des « brandmakers » travaillant généralement en exclusivité.

Le label biologique européen est reconnu et obligatoire sur les packagings. Il est bien accepté des Néerlandais. Néanmoins, l’usage du label biologique local (EKO) peut parfois être pertinent et rassurer le consommateur quant à la qualité du produit.

Conseils

Les Pays-Bas ont une culture des affaires avec des codes précis et directs. Fixez vos rendez-vous bien en amont et soyez ponctuel. Les néerlandais sont très directs et recherchent la bonne affaire. C’est pourquoi il faut leur  mettre en avant les avantages en travaillant avec vous.  Vous serez très vite fixé sur la perception de vos produits. Il est conseillé de soigner tout particulièrement le packaging et le marketing.

Focus Pays de la Loire :

L’export vers les Pays-Bas correspond à 4,3 % sur les produits des Pays de la Loire. Ils se situent à la 7è place sur les importations avec un montant total des importations en 2018 s’élevant à 945 millions. Les Pays-Bas sont la 6è destination des produits agro-alimentaires ligériens avec 6 % de part du marché.
Les exportations de légumes régionaux quant à eux sont à 18 % à destination des Pays-Bas ce qui en fait le premier acteur sur ce secteur.
Les Pays-Bas sont les 6è importateurs de vins ligériens en valeur et en volume en 2018.

Pour aller plus loin : 

Chiffres clefs

Population : 17,28 millions d’habitants en 2019

PIB national en 2019 : 909 070 millions USD

PIB par habitant en 2018 : 55 690 USD

Capitale : Amsterdam

Langue officielle : Néerlandais

Monnaie : Euro (EUR)