FoodLoire, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Ciblez vos actions > Les informations pays > Belgique

Belgique

Flux RSSImprimer la page

5è client de la France. La Belgique est la 18è puissance mondiale


Importation

Les produits français sont valorisés grâce à leur image alliant qualité gustative et authenticité. La gastronomie française est reconnue en Belgique. Les belges possèdent un pouvoir d’achat plus élevé que la moyenne européenne, ce qui leur permet notamment d’avoir accès à des produits de meilleure qualité dont ils sont clients.

La langue et la situation géographique du pays permettent un échange avec les produits français. Le libre-échange favorise la présence des produits français sur le marché frontalier Belge.

La Belgique est un petit producteur de vin. Les vins produits localement représentent selon les estimations, 5 % de part de marché. Le marché belge dépend donc à 95 % de la production extérieure et reste tributaire du marché global du vin. La Belgique est donc un client pour les importations de vin Français.

Consommation

Les produits biologiques sont en plein essor. Dans un même temps, les produits végétariens gagnent en notoriété. Les habitudes alimentaires sont en bouleversement et l’aspect santé devient très important. Le consommateur a pris conscience de l’importance d'une alimentation saine. Les produits trop salés, trop sucrés ou trop gras sont moins populaires. Il accorde aussi une attention particulière aux produits de saison et aux produits durables. Les produits issus du commerce équitable et de nombreux produits spécialisés font également leur apparition, comme les produits sans gluten, sans sucre ou sans lactose.

En 20 ans, la consommation annuelle de vin par habitant est passée de 18 à 25 litres, alors que celle de la bière a chuté de 121 à 50 litres par habitant et par an. Ce niveau figure parmi l'un des plus élevés pour un pays où la production de vin est si faible.

Distribution

Circuits détaillants ou GMS : moyenne gamme à haut de gamme 
Circuits RHF : haut à très haut de gamme 
Food service : moyenne gamme

Le marché belge est facile d’accès pour la distribution des produits Français. Pour la plupart, la réglementation belge n’impose pas de restriction supplémentaire par rapport à la réglementation européenne, sauf en matière de langue. La Belgique, étant un pays polyglotte, oblige à étiqueter les emballages en deux ou trois langues pour pouvoir vendre dans toutes les régions de la Belgique. Une étiquette français-néerlandais-allemand va également pouvoir ouvrir le marché sur l’ensemble du Benelux.

L’image des produits français ne profitent plus de la notoriété qu’ils pouvaient avoir. Du point de vue des consommateurs, l’image reste inchangée cependant, de celui des professionnels du secteur, l’image s’est dégradée. Les tarifs sont considérés comme trop élevés, les clauses commerciales initiales ne sont pas respectées, et les ventes masquées à la concurrence ne favorisent pas la confiance envers les exportateurs français. Par ailleurs, l’offre française ne correspond pas forcément aux attentes du consommateur belge, en termes de couleurs ou de packaging notamment. 

Conseils

Le marché belge est idéal pour débuter à l’export. Il possède des avantages pour les primo-exportateurs. Tout d’abord la langue est un atout non négligeable et peut rassurer les exportateurs dans les régions francophones. Par ailleurs, le marché belge allie les avantages d’un marché de proximité, avec des coûts de prospection ou de transports peu élevés et une culture assez similaire. Les produits français ont toujours considérés comme une valeur sûre.
Pour les primo-exportateurs, il est donc préférable de se tourner vers le marché Belge comme première action d’export avant d’exporter vers des pays plus exigeant en matière de règlementation, de différences culturelles ou d’éloignement géographique.

Focus Pays de la Loire :

La Belgique est le 5è pays importateur des produits ligériens en 2018. Avec 1 503 millions d’euros, le marché belge représente 6,8 % des importations des produits des Pays de la Loire et 9 % des importations agro-alimentaires.

Le pays détient la 3è place pour l’importation de viandes provenant des pays de la Loire avec 9%, ainsi que la 4è place concernant la boulangerie-pâtisserie avec une part de 8 %.

La Belgique se hisse à la 4è place des importateurs de vins ligériens, en volume et en valeur. La Belgique possède une part des exportations de vins ligériens d’une hauteur de 7,7 % en 2018.

Pour aller plus loin

 

 

Chiffres clefs

Population : 11,48 millions d’habitants en 2020

PIB national en 2019 : 529,61 milliards USD

PIB par habitant en 2018 : 47 116 USD

Capitale : Bruxelles

Langues officielles : Français, Néerlandais, Allemand

Monnaie : Euro (EUR)