FoodLoire, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Ciblez vos actions > Les informations pays > Chine

Chine

Flux RSSImprimer la page

7è client de la France et 7è importateur des produits français (4,3% en 2018). La Chine, 3è puissance mondiale. 

C’est le 1er pays exportateur avec 2,49 milliards USD en 2018. C'est un marché de 200 millions de consommateurs au revenu élevé, à la recherche de produits de qualité et variés. Les exportations françaises de produits agroalimentaires progressent, bénéficiant d’une forte image de qualité et de sécurité.


Importation

1er importateur mondial de produits laitiers et 10è de produits d’épicerie et gourmets. En dehors des préparations alimentaires, la France exporte vers la Chine principalement de l’eau en bouteille, du chocolat, des boissons sans alcool, de la confiture, des produits BVP et des confiseries.

La France représente 2,9% des exportations de vins en Chine en 2019. Il y a eu une baisse des importations de vin en Chine qui s’est amorcée en 2018 puis qui s’est poursuivie en 2019, et affecte en premier temps les vins français qui étaient les leaders historiques. Le marché du vin importé ne grandit plus de la même façon à cause d’une saturation de l’offre, une vulgarisation de la consommation qui ralenti, mais aussi une baisse de la croissance économique. De plus, la demande en vins importés se diversifie géographiquement, notamment avec l’Australie dont les produits bénéficient d’exemption de droits de douane ainsi que d’une forte politique de soutien aux exportations de vins.

Consommation

La Chine est le 1er consommateur mondial de viande porcine et a atteint le rang de 2è consommateur mondial de viande bovine en totalisant 13 % de la consommation globale de viande bovine pour l’année 2018. 

La viande bovine a une bonne image. Elle est associée à un mode de vie urbain et qui est considérée comme une viande saine et bonne pour la santé, à l’instar de la viande porcine jugée grasse.  La consommation chinoise de viande bovine qui est de 5,80 kg par habitant et par an, reste cependant inférieure à la moyenne mondiale ce qui peut laisser présager une hausse de la consommation à moyen ou long terme.

La charcuterie étant un  produit relativement onéreux et méconnu en Chine, ses ventes sont fortement limitées et s’adressent principalement à des consommateurs financièrement aisés et familiers du mode de vie occidental. 

Les chinois ont une méfiance des locaux envers les viandes crues. La production chinoise de charcuteries sont principalement constituées de saucisses sèches qui sont ensuite cuites et consommées chaudes que ce soit au porc ou bien au bœuf.
Les consommateurs chinois sont de plus en plus soucieux de leur santé, recherchent des produits plus premium, plus frais et aux saveurs plus douces. 

Les spiritueux locaux concentrent l’essentiel de la consommation de spiritueux en Chine. Ils sont en grande concurrence avec les spiritueux importés. Le marché des importations de spiritueux reste cependant sur une tendance en augmentation, avec une croissance en hausse des importations depuis plus de cinq ans. 

Distribution

Le e-commerce est très populaire. La Chine est d’ailleurs le second pays à faire du e-commerce. Les magasins de proximité considérés comme plus pratiques, continuent à prendre des parts de marché aux acteurs traditionnels. 

Les autorités chinoises ne reconnaissent pas le label européen des produits biologiques. Aucune mention du label bio ne doit être présente sur les étiquettes ou contre-étiquettes des produits importés sans certification chinoise. Ces certifications sont coûteuses et doivent cependant être renouvelées chaque année. Il existe actuellement une soixantaine de certificateurs agréés pour la certification des produits biologiques en Chine, dont Ecocert Chine et COFCC (China Organic Food Certification Center).

En chine, les contre-étiquettes en chinois sont obligatoires. Tous les exportateurs de produits alimentaires vers la Chine doivent s’enregistrer sur internet auprès de la douane chinoise.

La qualité et le prix relativement élevé des produits français, font qu’ils sont considérés comme haut de gamme. L’offre française est visible dans les supermarchés premiums et les rayons des produits du monde des grandes surfaces.

Conseils

Il est important d’intégrer les ventes en ligne, les chinois étant «ultra-connectés». Il faut également tenir compte des spécificités de chaque province chinoise. Pensez à déposer votre marque et la prévoir en caractères chinois.

Focus Pays de la Loire

La Chine se positionne en 9è position en termes d’importations de produits issus des Pays de la Loire. Elle cumule 1,8% des parts pour un montant d’importation s’élevant à 407 millions en 2018.

Le pays s’élève cependant à la 5è place concernant les importations de viande de boucherie, bœuf et porc principalement de la région.

Pour aller plus loin

 

 

Chiffres clefs

Population : 1 439,08 millions d’habitants en 2019

PIB national en 2019 : 14 217 milliards USD

PIB par habitant en 2018 : 9 608 USD 

Capitale : Pékin

Langues officielles : Mandarin

Monnaie : Yuan (CNY)