FoodLoire, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Ciblez vos actions > Les informations pays > Hong-Kong

Hong-Kong

Flux RSSImprimer la page

Avec des consommateurs anglophones et ouverts à la culture occidentale, Hong Kong attire les entreprises étrangères pour explorer le très vaste marché chinois, en commençant par Hong Kong pour tester leurs produits.


Importation 

La France est le 8è pays fournisseur européen de Hong Kong en volume pour les viandes (17 000 tonnes) et le 7è en valeur (37 millions d’euros). Les importations françaises de viandes ont subi une baisse de 40 % en 2018, après deux années de croissance. 

La France est le 4è fournisseur européen de Hong Kong en produits charcuteries. La part de marché en valeur des importations françaises enregistre une forte croissance de 29% en 2018. En tête parmi les exportations françaises vers Hong Kong dans cette catégorie, les préparations et conserves de viandes constituent 70% des parts de marché.

Hong Kong importe plus de 90 % de ses besoins agroalimentaires. Les importations globales de produits alimentaires à Hong Kong ont augmenté de 4,3 % en 2018. Les scandales de sécurité alimentaire en Chine continentale (par exemple épidémie de la grippe porcine africaine) ont mis en alerte les consommateurs. La réputation de qualité et le contrôle des produits français répondent bien aux exigences et aux méfiances des consommateurs locaux et des Chinois continentaux.

Hong Kong importe 80 % de ce qu’elle consomme en boissons alcoolisées et sert de plateforme de réexportation, comme une plaque tournante du négoce de vin en Asie. La suppression des taxes sur le vin et la bière en 2008 a constitué un atout commercial important pour Hong Kong. La France est aujourd'hui son premier fournisseur de vins.

Consommation

Les consommateurs hongkongais qui ont un pouvoir d’achat relativement élevé, recherchent des produits de bonne qualité à des prix compétitifs. La diversité des produits exportés français savent répondre aux attentes des consommateurs hongkongais. Les terroirs faisant partie intégrante des produits d’épicerie et gourmets français, et officiellement réglementés (AOC, IGP) permettent de justifier le rapport qualité-prix des produits français.

Hong Kong a le niveau de consommation de vin le plus important d’Asie. Le vin rouge est privilégié aux autres vins, environ 83 % de la consommation totale. La proximité géographique, commerciale et culturelle de la Chine est un réel avantage.

Tandis que les produits français sont déjà très bien représentés tant les grandes surfaces que dans les enseignes spécialisées produits gourmets, les consommateurs sont de plus en plus familier avec l’achat de ces produits via le e-commerce, créant une nouvelle plateforme d’accès plus large ouverte aux produits français.

Distribution

La France est très bien positionnée sur le haut de gamme, mais cependant reste moins présente sur l’entrée de gamme. La diversité des différentes régions en France et le « storytelling » de l’offre française représentent un atout majeur par rapport à la concurrence.
Hong Kong est un port franc, il n’y a donc pas de droits de douane.
Les hongkongais consomment une grande partie des vins importés dans les cafés, hôtels ou restaurants. C’est pourquoi les producteurs peuvent vendre directement leurs vins aux magasins ou bien via les CHR. Le e-commerce, adapté à différentes catégories de produits devient un axe de développement à fort potentiel sur les réseaux de distribution.
 

Conseils

Hong Kong peut servir de « marché-test » pour les sociétés étrangères ciblant le marché chinois. Elles pourront par la suite définir leur stratégie en fonction des résultats obtenus dans le pays.
Le manque d’espace à Hong Kong implique que les commandes peuvent être en plus petites quantités mais plus fréquentes. Le manque d’espace s’applique aussi chez les particuliers. Il est judicieux de penser aux petits packagings afin de répondre au mieux à la demande.

Pour aller plus loin : 

Chiffres clefs

Population : 7,47 millions d’habitants en 2019

PIB national en 2019 : 366,03 milliards USD

PIB par habitant en 2018 : 38 704 USD 

Langues officielles : Chinois (mandarin principalement)

Monnaie : Dollar de Hong Kong (HKD)