FoodLoire, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Ciblez vos actions > Les informations pays > Espagne

Espagne

Flux RSSImprimer la page

4è client de la France et 3è importateurs des produits français (7,8 % des exportations en 2018)
L’Espagne est la 19è puissance mondiale, c’est un partenaire économique essentiel.  C’est la 4è économie de la zone euro. 


Importation :

Il y a un fort potentiel pour les fruits et légumes bio, sachant que la France exporte déjà ces produits vers l’Espagne. Il existe des déficiences structurelles espagnoles en production de certains produits stratégiques comme la pomme, la pomme de terre ou le kiwi ce qui est un atout pour la France.
Les conditions climatiques de l’Espagne rendent la culture des fruits et légumes tels que l’abricot, la salade, les poireaux ou les oignons, compliquée. L’Espagne est donc grande importatrice de ces produits.

La France est le principal fournisseur de l’Espagne pour la charcuterie et la volaille. La viande de dinde est la plus exportée avec un total de 12 millions d’euros en 2018, suivie par le canard puis celle de poules/coqs.

Le champagne est l’appellation la plus importée. Les principaux exportateurs de bière vers l’Espagne sont la France avec 82,8 millions d’euros pour 201,9 millions de litres suivi par les Pays-Bas et l’Allemagne.

En 2018, les  importations de vin ont augmenté de plus de 30,1 % en volume et de plus de 31,5 % en valeur par rapport à 2016, signe que les vins importés ont été de meilleure qualité et se sont achetés plus cher sur le marché. La France représentait à elle seule 43 % des importations de vins en Espagne.

Consommation :

La consommation est accompagnée par une tendance de bien-être et santé. Les principaux critères d’achat sont la proximité du lieu, la qualité des produits ainsi que les prix attractifs. L’expérience client est au cœur de la stratégie de la distribution avec l’incitation à une consommation in situ.

Les produits frais représentent 44 % du budget total des ménages espagnoles consacré à l’alimentation. Le consommateur réclame des produits plus savoureux et plus respectueux de l’environnement. La consommation des produits bio par personne a augmenté de 10 euros par an et par personne entre 2016 et 2017.

Les catégories de produits qui attirent principalement les consommateurs sont les œufs, les fruits et légumes et les produits laitiers.

Selon une étude de Nielsen et de l’Observatoire espagnol du marché du vin, 60% des Espagnols consomment du vin. C’est en majorité en Catalogne,  en Andalousie et à Madrid que la consommation est la plus élevée. La consommation totale se compose en grande majorité de vin rouge (72,9 %) et de vin blanc (12,9 %). Cependant la consommation de vins blancs et rosés à tendance à augmenter, notamment comme facteur les températures élevées durant l’été, ou encore pour remplacer la bière.

Distribution :

Les supermarchés constituent le canal de vente majoritaire pour les produits alimentaires (45% de part de marché).

Mercadona est le leader de la distribution alimentaire espagnole avec une part de marché équivalente à un quart du marché. Le marché espagnol est dit « atomisé » avec plus de 60 chaines régionales, bien qu’il soit dominé par un groupe de chaines qui monopolisent le marché. En effet, une dizaine de supermarchés se partagent les trois quarts des parts de marché. Derrière Mercadona se trouvent Carrefour et Grupo Día suivi du groupe Eroski. Lidl est une chaîne en croissance.  Il est important de souligner que les supermarchés régionaux gagnent en popularité. Leurs part de marché est passée de 8,6% en 2013 à 11,3% en 2018.
La restauration et les traiteurs haut de gamme bénéficient de la hausse de la fréquentation touristique. Cela permet une montée en gamme et une diversification des produits.

Le e-commerce représente 1,1 % des dépenses alimentaires en 2018. C’est un canal qui se développe, à fort potentiel. C’est un secteur très prometteur avec 26% de croissance en 2018  mais qui reste pour le moment peu sollicité pour l’achat de produits frais. 

La valeur du marché bio a augmenté en 5 ans de 106,2 % passant de 1 milliard d’euros en 2013 à 2,1 milliards d’euros en 2018.
La part de marché du bio en 2018 représente 1,91 % du marché alimentaire espagnol au total. La Grande Distribution commercialise les deux tiers de la production bio en espagne.

La diversification des formats dans la distribution bio spécialisée se fait observer. On trouve des structures de supermarchés bio avec des dimensions de plus en plus grandes et de plus en plus nombreuses dans tout le pays.

Conseils

Le tutoiement est quasi immédiat, ce qui entraîne des rapports plus directs il y a une plus grande proximité et des échanges plus informels avec les clients. Il est important de créer une relation personnelle avec votre homologue. Les conversations d’usages sont courantes avant de parler affaires.

Focus Pays de la Loire :

L’Espagne est le 3è importateur des produits ligériens. Au total il cumule 1 826 millions d’euros et représente 8,3 % de la répartition des exportations dans les Pays de la Loire. 

L’exportation de céréales en Espagne est conséquente, avec une troisième place concernant le chiffre d’affaires. Les légumes régionaux exportés sont à 12 % à destination de l’Espagne, notamment sur les légumes qui ne sont pas ou peux produits sur le territoire.
 

Pour aller plus loin : 

Evénements

pas d'événement à venir

► accéder à l'agenda

Chiffres clefs

Population : 46,93 millions d’habitants en 2019

PIB national en 2019 : 1 429 milliards USD

PIB par habitant en 2018 : 30 697 USD 

Capitale : Madrid

Langues officielles : Espagnol

Monnaie : Euro (EUR)