FoodLoire, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Quelles opportunités pour le e-commerce des IAA en Chine ?

Quelles opportunités pour le e-commerce des IAA en Chine ?

Flux RSSImprimer la page

D’après une étude de France Agrimer (février 2019) réalisée par l’agence BLEZAT Consulting & Alim’Avenir, les marchés des IAA françaises à l’export en BtoB ne passent pas souvent par les canaux de vente en ligne priviliégiant plutôt la relation commerciale directe.

L’étude démontre que « les flux sont actuellement souvent limités aux pays frontaliers avec de réelles difficultés à aller sur le grand export. L’export à partir de site propre est souvent marginal. L’emploi de marketplacesgénéralistes comme Amazon peut être un choix pour tester des produits sur de nouveaux marchés (exemple avec le Royaume-Uni). Les contraintes réglementaires peuvent être un souci en dehors de l’Union européenne. Des demandes d’autorisation doivent être conduites sur le plan bancaire et parfois administratif.»

Cependant cette étude met aussi en évidence les nouveaux usages des consommateurs notamment en Chine où le m-commerce (e-commerce via mobile) représente 61% des transactions. Le « commerce transfrontalier chinois (« cross border ») transite selon 3 grandes plateformes en ligne (Kaola Netease, T-Mall Global (Alibaba) et JD) dont certaines viennent d’ouvrir des bureaux en France. »

Pour le commerce en ligne BtoB, seule la RHD avec des importateurs chinois proposent des partenariats mais il y a peu de visibilité sur ces flux. 

Le bilan montre que le e-commerce n’est pas encore l’eldorado des marchands IAA français pour accéder à ces nouveaux marchés cependant c’est un canal qui peut être complémentaire et générateur de croissance. Rencontrer et échanger avec ses clients pour leur proposer des produits sur mesure reste la norme pour établir une relation commerciale durable mais leur proposer également des solutions d’achats « click and shop » apporterait un service au profit de nouvelles pratiques.

Food’Loire propose aux entreprises agroalimentaires des Pays de la Loire une présentation de la plateforme FoodGates le 3 décembre à Angers. Ce service est le premier écosystème blockchain public et disruptif du monde agroalimentaire pour les producteurs français et les acheteurs professionnels chinois.  Cette solution technologique « open » innovante permet de vérifier et certifier toute la chaîne de valeur, depuis la production des produits français d’excellence, jusqu’à leur livraison à la distribution en Chine.  ASI Group (France – Chine), DNV GL (Norvège) et VeChain (Chine) présentent le nouveau service de la plateforme Foodgates. Vous pourrez poser vos questions lors d’un rendez-vous de 30 minutes sur demande suite à la présentation générale.