FoodLoire, retour à la page d'accueil

Allemagne

Flux RSSImprimer la page

1er client de la France

Partenaire économique essentiel, il est le 4e importateur de vins du Val de Loire, et est toujours un pays incontournable pour l'export. Marché ultra-concurrentiel, des tendances émergentes où des opportunités sont à saisir.

  • Population : 82,67 millions d’habitants
  • PIB par habitant en 2016 : ~ 41 936 USD

Importation

La croissance des importations en Allemagne a été de +3,7 % en 2016. L’agroalimentaire français fait valoir ses forces puisqu’il est le 3e fournisseur de l'Allemagne (derrière les Pays-Bas et l'Italie) avec 7,6 % de part de marché d'importations en 2016

Consommation

Les consommateurs allemands accordent de plus en plus d'importance à la qualité des produits cependant le prix reste un facteur déterminant : ce qui rend ce marché très exigeant.

Les produits majoritairement importés sont : les boissons, les produits laitiers, les oléagineux, les fruits et les légumes, les préparations à base de céréales et les produits carnés.

Il faut noter un intérêt croissant pour la consommation responsable, les produits bio et bénéfique à la santé : les allemands consomment 32 % des produits bio européens. En valeur, c'est le 1er marché de consommation bio en Europe. Pour répondre à cette demande croissante, les allemands importent notamment des fruits et des légumes de saison et des produits laitiers.

Dans la GD, Progression de l'offre MDD (38,1%) dont les marques premium (11.1%). L'offre discount, s'adapte, monte en gamme pour répondre aux nouveaux besoins des consommateurs.

Concernant les vins de Loire, l'Allemagne est le 4è marché d'export en volume (14% des vol) et 3ème marché en valeur (13% de la val). Le positionnement est plutôt haut de gamme avec une préférence pour l'originalité et l'authenticité des producteurs français. Les bulles sont en nette progression des ventes (évolution de 28% sur l'année 2016).

Les tendances du marché : le développement durable, le terroir, le Bio, les aliments "sans" (vegan, sans lactose, sans gluten) et le snacking.

Distribution

La GD se concentre de plus en plus avec des leaders comme EDEKA ou REWE. Notons également, que le discount en perte de vitesse propose de nouveaux concepts : pop-store, restauration in situ,...

Le e-commerce continue sa progression. A savoir en 2016, 19% des Allemands ont réalisé des achats en ligne de produits alimentaires contre 11% en 2015.

Pour les vins, 32 % sont distribués en hard discount et 30% en grande distribution contre seulement 7 % en cave.

Le conseil

Etudiez bien votre offre en mettant en avant vos avantages concurrentiels. Soyez force de proposition et à l'écoute de vos contacts et partenaires.

Sources :

Salons Food'Loire en Allemagne