FoodLoire, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Les accords de libre-échange boostent l'export des vins, spiritueux et bières

Les accords de libre-échange boostent l'export des vins, spiritueux et bières

Flux RSSImprimer la page

+150%

C’est l’évolution des exportations de vins français vers la Corée du Sud observée par JF Hillebrand, depuis la ratification de l’accord de libre-échange en 2011.

 

Le libre-échange est pour rappel un accord entre deux zones économiques qui permet de réduire voire de supprimer les taxes et autres restrictions douanières afin de favoriser les échanges entre ces deux zones.

Alors que le Brexit et la situation actuelle aux Etats-Unis peuvent susciter une certaine inquiétude dans la profession, les accords de libre-échange à arriver nous permettent d’être optimistes quant au dynamisme de nos exportations.

L’accord de libre-échange entre l’Union Européenne (CETA) et le Canada a récemment été validé par le Parlement européen. Celui-ci doit à présent être ratifié au niveau français et permettra aux bières, vins et spiritueux français d’être plus compétitifs sur le marché canadien.

Des discussions sont également en cours entre l’Union Européenne et le CGG (Conseil de coopération du Golfe). Cet accord pourrait alors favoriser les échanges avec le Qatar, le Koweït, Bahreïn, Oman, l'Arabie saoudite et les Emirats Arabes-Unis. Nous pouvons ainsi entrevoir des belles opportunités pour les bières, vins et spiritueux français notamment sur Dubaï.

L’Union Européenne et le Japon continuent aussi leurs négociations. Lorsque l’on sait que les vins français y sont en perte de vitesse depuis la mise en place d’accords préférentiels entre le Chili et le Japon, cet accord de libre-échange à arriver est donc de très bon augure pour les exportateurs français.

Source : JF Hillbrand